Avoir du charisme: conseils pour devenir plus charismatique

par | Séduction

Comme la séduction le charisme est une compétence, une discipline ou un talent qui s’apprend. Dans le livre Charisma Myth, Olivia Fox Cabane présente le charisme comme une discipline qui se compose de la présence,la chaleur humaine et le pouvoir.

Il est important de maîtriser le curseur : trop chaleureux = trop bon, trop gentil, mais trop de pouvoir = arrogant et distant.

Le charisme peut engendrer 2 conséquences négatives: la jalousie et l’isolation.

En séduction travailler son charisme est indispensable pour gagner de la valeur, augmenter l’intérêt de la fille et devenir plus attractif.

Afin de rapidement booster votre charisme, vous pouvez déjà appliquer ces conseils (notamment lors de vos interactions avec une fille qui vous plaît):

  • Baissez l’intonation de votre voix à la fin des phrases: ne pas avoir une intonation ascendante qui sous-entend que vous n’êtes pas sûr ou que vous interrogez la personne.
  • Réduisez votre débit de parole: plus vous parler vite et moins on a envie de vous écouter, mais surtout parler vite traduit du stress de votre part.
  • Acquiescer avec des hochements de tête: si vous le fait trop vous aurez l’air d’être tout le temps en accord, ce qui est loin d’être challengeant.
  • Faites une pause de deux secondes avant de répondre: les personnes qui parlent trop vite font rarement des pauses dans leur discours, ce qui impacte leur capacité à se faire écouter correctement.

 

Les trois éléments du charisme

 

 

Comme dit en introduction, le charisme se compose de 3 éléments:

La présence:

il s’agit de la présence consciente de ce qui se passe.

Quand on n’est pas présent dans la conversation ou dans l’environnement, ça se voit et on n’est pas charismatique. C’est le pouvoir d’être dans l’instant présent.

Voici comment gagner en présence:

Apprenez à être ancré dans le moment présent,cela suppose de faire preuve d’écoute active et d’empathie.

Lorsque votre esprit est dans les nuages, concentrez-vous sur votre respiration ou la sensation de vos pieds touchant le sol pour revenir au présent.

Le Pouvoir:

Le pouvoir est la capacité d’affecter le monde qui nous entoure, que ce soit par influence ou par le pouvoir sur les autres.

Vous reconnaissez le pouvoir basé sur:

L’apparence (ex: votre image perçue)

La réaction des autres à notre égard( ex: respect vs irrespect)

Le langage corporel (ex: démarche confiante vs démarche réservée)

Être chaleureux:

être chaleureux est la bonne volonté que nous avons envers les autres. Il s’agit du signal qui indique si nous voulons utiliser notre pouvoir pour aider les autres ou les nuire.

 

 

Qu’est-ce qui vous empêche de déployer votre charisme ?

 

 

L’inconfort physique:

  • L’inconfort physique affecte l’état d’esprit, ce qui affecte à son tour nos expressions faciales, notre langage corporel et nos interactions sociales.
  • Dans le cas de la séduction, cela se traduit par des maux de ventre, des tremblements ou encore un regard fuyant.

Pour lutter contre cet inconfort physique et mental:

  • Portez des vêtements qui vous vont bien pour gagner en confiance (voir les articles du site sur le style vestimentaire).
  • S’alimenter correctement .
  • Faire du sport régulièrement.
  • Dormez bien, assurez-vous d’avoir un sommeil qualitatif.

 

L’anxiété, l’insatisfaction, l’autocritique ou le doute de soi vous rendent non charismatique

Je ne suis pas un connaisseur de la méditation donc je ne pourrais pas vous conseiller sur ce sujet. En revanche, la lecture de livres notamment les livres de philosophes est un excellent moyen. Vous pouvez écouter aussi des podcasts sur la philosophie. Cette discipline vous oblige à faire un effort mental, mais surtout remet en question un certain nombre de sujets.

Ensuite, prenez garde au syndrome de l’imposteur(penser de ne pas être assez bons pour accomplir certaines tâches).

Une astuce consiste à prendre conscience que la plupart des gens ont peur à un moment ou un autre peut aider à réduire leur pouvoir symbolique ou réel. (ex: un professeur à été un jour un élève, un employé qui est devenu chef de sa boîte,etc..)

Lorsque vous vous sentez nerveux, rappelez-vous qu’il est normal d’être nerveux dans certaines situations.

 

Ainsi pour surmonter ces obstacles:

  • Démystifier l’inconfort
  • Se rendre compte que l’inconfort est normal.
  • Réalisez que tout le monde ressent la même chose.
  • Arrêtez d’essayer de détruire l’inconfort.
  • Sachez que beaucoup ressentent la même chose: c’est une sensation humaine normale et vous n’êtes pas seul.
  • Pensez aux personnes qui l’ont déjà vécu, en particulier à celles que vous admirez(lire des biographies de grands personnages accentue cet conscience).
  • Neutraliser la négativité
  • Nous sommes programmés pour nous concentrer sur les résultats négatifs: il s’agit de faire l’inverse en nous concentrant sur les aspects positifs.
  • Rappelez-vous que vous pouvez avoir une représentation plus négative de la réalité.
  • Les pensées ne sont que des impulsions électriques cérébrales.
  • Nommez les expériences négatives et dépersonnalisez-les («il y a eu de la honte dans l’atmosphère» au lieu de «j’ai eu honte»)
  • Pensez aux moments où vous avez déjà ressenti la même chose et bien fait.

Attention ! Neutraliser n’est pas la même chose que supprimer(n’essayez pas de supprimer les pensées négatives)
Vos pensées ont un biais négatif et peuvent ne pas être exactes.

 

Recadrer la réalité:

  • Imaginez ce qui est bon dans votre situation négative (se confronter à une situation angoissante vous rendra plus fort lorsque cette situation se reproduira ultérieurement)
  • Imaginez tous les futurs scénarios positifs que ce scénario négatif construira…
  • L’une des choses les plus charismatiques que vous puissiez faire est de vous sentir à l’aise avec l’inconfort. Lorsque vous abordez une inconnue, pensez que vous n’êtes pas seul à être dans le stress, elle l’est tout autant que vous.
  • Explosez votre zone de confort
  • Gardez le contact visuel plus longtemps que ce n’est confortable
  • Entamez une conversation avec un(e) inconnu(e)

 

Exercices pour se familiariser avec l’inconfort:

La meilleure façon de le faire est de s’y confronter directement plutôt que d’essayer de le nier ou de le supprimer.

Cela vous permet d’atteindre une présence dans le moment (un trait hautement charismatique).

Apprenez à étirer votre zone de confort en vous mettant dans des situations inconfortables. (Abordez des filles dans des situations à haute pression sociale)

 

Créer un état d’esprit charismatique

 

La visualisation

Visualisez un moment où vous étiez confiant

Imaginez chaque détail de cette situation

Si vous êtes sur le point de passer par quelque chose comme un grand discours:

Visualisez-vous en étant très confiant et en conquérant la foule

 

La reconnaissance

La gratitude est l’antidote au ressentiment, à l’indigence et au désespoir

Lorsqu’un désagrément mineur vous dérange, prenez une minute pour apprécier votre vie, votre environnement, la chance que vous avez d’être là, etc.

Imaginez-vous à la troisième personne et écrivez toutes les choses positives que vous pouvez observer

 

La bonne volonté

La bonne volonté est géniale pour devenir plus chaleureux

Trouvez trois choses à apprécier de quelqu’un que vous connaissez ou pas.

 

La compassion personnelle

La confiance en soi est notre croyance en notre capacité à faire ou à apprendre quelque chose.

L’estime de soi est à quel point nous nous approuvons ou nous nous valorisons. C’est une évaluation basée sur une comparaison.

L’autocompassion c’est être chaleureux avec nous-mêmes. C’est l’acceptation de soi.

Des études montrent qu’il est plus sain de se concentrer sur l’autocompassion plutôt que sur l’estime de soi, car on ne se compare pas aux autres.

Exercice 1: Énumérez 5 façons dont vous vous souciez déjà de vous-même lorsque vous traversez une période difficile.

Exercice 2: Imaginez quelqu’un qui vous aime; laissez-les vous dire que vous êtes pardonné et que tout en vous est parfait, jusqu’à vos imperfections.

 

Utiliser votre corps pour changer

Notre esprit affecte notre langage corporel, mais le contraire est également vrai.

Tenez-vous droit, prenez de la place avec des poses de confiance et souriez.

Choisissez votre musique avec soin: cela affecte fortement votre humeur.

 

Premières impressions charismatiques

Portez des tenues de vêtements similaires à ceux que vous souhaitez attirer et séduire (une tenue en costume ne renvoie pas les mêmes signaux qu’une tenue jeans, baskets et t-shirt)

Développez une bonne poignée de main (et évitez les poignées de main molle ou trop ferme)

 

Briser la glace

 

 

  • Complimentez quelque chose que quelqu’un porte.(il s’agit certainement du brise-glace que j’utilise le plus pour aborder une fille qui me plaît, c’est à la fois sincère sans rentrer dans le compliment exagéré)
  • Posez une question ouverte sur la personne( d’où elle vient, ce qu’elle fait dans la vie. Si vous êtes dans une situation de séduction d’une femme, il faut mieux faire des affirmations à la place des questions)
  • Utiliser un jargon qui se rapporte à ce qui les intéresse (adopter le langage de l’autre est la meilleure façon de se faire accepter, par exemple le jargon utilisé par les consultants)
  • Finir l’interaction sur une bonne note
  • Ne vous attardez pas jusqu’à ce que ce soit bizarre: partez sur une bonne note
  • Offrez-leur quelque chose quand vous partez
  • Ne vous inquiétez pas de ce que vous avez dit ou de ce que vous devez dire: le plus important c’est ce que vous leur faites ressentir.
  • Si vous avez besoin de sortir quelqu’un d’une conversation, utilisez votre personnalité chaleureuse sur le groupe: « Je suis vraiment désolé, mais j’ai besoin de [prénom de la personne] pour faire Y, cela vous dérangerait-il que je vous l’emprunte 5 min? ». Cela leur donne l’impression d’avoir leur mot à dire et évite de blesser leurs sentiments.

 

Parler et écouter avec charisme

 

 

  • Pour écouter avec charisme être présent, ne pas interrompre et réfléchir à votre réponse, mais laisser un blanc avant de parler.
  • Parler avec charisme
  • Parlez de sujets positifs
  • Faites en sorte que les gens se sentent bien lorsque vous leur parlez
  • Trouvez des connotations positives
  • Acceptez un compliment dans son intégralité: ne niez pas et ne dites pas « ce n’est rien » ou vous faites croire à la personne qui vous a fait le compliment qu’elle a eu tort de vous complimenter(remerciez le compliment)
  • «Vous pouvez vous faire plus d’amis en deux mois en vous intéressant vraiment aux autres que vous ne pouvez en deux ans en essayant d’attirer d’autres personnes intéressées par vous.» – Dale Carnegie.
  • Utilisez des métaphores et utilisez une conversation descriptive en imageant votre discours
  • Mais n’utilisez pas d’images pour discuter de choses négatives.

 

Offrir de la valeur

 

 

  • Parler à quelqu’un signifie que vous exigez du temps et de l’attention.
  • Rendez ce que vous dites divertissant (info divertissante)
  • Donner des informations intéressantes ou utiles(ex: la personne doit se dire “tiens, j’ai appris quelque chose”)
  • Trouvez un moyen de susciter de bons sentiments
  • Utilisez votre voix avec puissance
  • Parle doucement et lentement
  • Faites des pauses fréquemment
  • Intonation descendante à la fin des phrases (cela indique que vous avez fini et surtout que vous ne cherchez pas l’approbation de l’autre)
  • Sourire: cela affecte fortement la tonalité de votre voix( les télévendeurs ont un miroir en face d’eux pour être sûrs de sourire quand ils ont un prospect en ligne)

 

Votre langage corporel charismatique

 

 

  • Imitez les mouvements de ceux à qui vous parlez: cela crée un sentiment de confiance
  • Soyez sélectif: si vous copiez tout langage corporel bizarre, vous éveiller des soupçons (et certains mouvements peuvent être spécifiques au genre)
  • Ne faites que ce qui est confortable
  • Ne vous synchronisez pas avec quelqu’un qui est en colère: passez à une posture calme.
  • Posture de James Bond
  • Imaginez James Bond: ne bouge pas, ne cherche pas à gagner l’approbation
  • Ne rassurez pas et ne faites pas plaisir aux personnes à qui vous parlez. Supposons que vous en apportez déjà suffisamment et qu’ils doivent désormais s’investir.
  • N’en faites pas trop
  • Maintenant que vous savez démontrer votre pouvoir, veillez à ne pas en faire trop, car vous pourriez intimider certaines personnes
  • Gardez un contact visuel bienveillant et chaleureux

 

Situations difficiles

 

 

Pour faire face aux personnes difficiles:

Diviser et conquérir

  • N’essayez pas de convaincre un grand groupe de personnes à la fois.
  • Comprenez quelle stratégie vous souhaitez utiliser avec chaque personne.
  • Si on prend l’exemple d’un groupe à aborder en boîte de nuit, il serait illusoire de le considérer comme homogène. Il peut l’être lorsque vous l’abordez, mais au bout d’un moment vous aurez affaire à un leader et les suiveurs. Identifiez rapidement qui est le meneur du groupe.

Faites-les rationaliser en votre faveur

  • Utilisez l’effet Benjamin Franklin: demandez à quelqu’un de vous rendre service et cela vous rendra plus sympathique (dissonance cognitive).
  • Demandez leur avis, ce qui les fera se sentir plus valorisés(cela rappelle les fameuses “opinions opener” utilisés en soirée qui fonctionnent à tous les coups, car on ne peut pas se faire rejeter si on demande l’avis de quelqu’un pour les raisons citées plus haut)
  • Trouvez un moyen de leur rappeler une fois où ils ont aidé quelqu’un, et félicitez-les pour leur bienveillance qu’ils ont eue en faisant cela.
  • Trouvez un moyen de présenter votre idée en fonction de leur idée ou action qu’il vient de formuler (ex: “C’est intéressant ton idée X, cela me fait penser à mon idée Y…”)

Exprimer sa reconnaissance

  • Montrez votre appréciation en disant des choses comme « Vous avez fait un excellent travail! » plutôt que « Excellent travail! » (personnalisation de l’appréciation)
  • Appréciez le travail effectué en étant spécifique
  • Rappelez aux gens qu’ils avaient le choix avec vous et exprimez votre gratitude. Cela les rendra encore plus satisfaits de leur décision.
  • Montrez aux gens comment leur implication a aidé: ils se sentiront motivés pour soutenir le projet.

Annoncez de mauvaises nouvelles

  • Augmentez le confort autant que possible
  • Choisissez un environnement confortable
  • Commencez votre discours par de la compassion.

Faires des présentations orales avec charisme

  • Rendre le message de base aussi simple que possible (idéalement en une phrase dès le début)
  • Utilisez des histoires avec des personnages similaires au public(ex: un médecin pourra utiliser une anecdote docteur/ patient à un auditoire de médecins)
  • Commencez sur une note positive et terminez sur une note positive.
  • Occupez l’espace qui vous est donné
  • Arrivez tôt pour étudier la scène

Faire une critique

  • Trouvez un environnement confortable et calme
  • Soyez précis avec vos critiques
  • Dépersonnaliser: faites-leur savoir qu’il s’agit de leur comportement, pas d’eux-même
  • «Lorsque vous attendez la dernière minute possible pour travailler sur la présentation, je deviens nerveux» est une bonne critique.
  • « Pourquoi ressentez-vous le besoin d’attendre la dernière minute pour travailler sur la présentation ? » n’est pas une bonne critique.
  • Commencez sur une note positive, par exemple en évoquant leurs réalisations.
  • Terminez sur une note positive.

Reformuler positivement les inquiétudes

  • Ne dites pas «ne vous inquiétez pas», «n’hésitez pas à appeler» et «pas de problème»
  • Il est probable que les interlocuteurs se concentrent et se souviennent des mots clés exacts sur lesquels vous ne voulez pas qu’ils se concentrent.
  • Donc : «ne vous inquiétez pas» devient “tout est sous contrôle” ou “c’est comme si c’était fait”
  • «n’hésitez pas à appeler» devient “vous êtes libre d’appeler quand vous voulez «pas de problème» devient “cela va très bien se passer” (à modifier selon le contexte)