Tout ce que vous devez savoir sur l’achat d’un costume

par | CHANGER DE LOOK

Laissez-moi deviner vous passez bientôt un entretien d’embauche, vous êtes invité à un mariage dans quelques mois, ou vous devez vous rendre dans un lieu où le costume est exigé. Si tel est le cas vous découvrirez dans cet article l’essentiel pour acheter le costume qui vous conviendra le mieux.
Quelques années auparavant je devais porter le costume pour passer les oraux d’admission aux grandes écoles de commerce.

La première fois que j’ai acheté un costume je me souviens avoir fait presque toutes les erreurs d’un débutant:

 

  • taille du costume trop grand (48 alors que je fais du 46 voire du 44 !!!)
  • couleur de costume trop sombre
  • Coupe du costume inadaptée à ma morphologie
  • J’aurais pu trouver mieux au même prix
  • Pour moi le costume ne servait qu’un besoin (l’obligation de porter un costume pour les entretiens) et non pas un désir d’avoir un beau costume et d’améliorer son style
  • J’étais trop pressé: je n’ai comparé que deux marques de costume

 

Avant de montrer comment choisir un costume plutôt qu’un autre il est toujours intéressant de se demander pourquoi doit-on porter un costume ?

Le costume est sans doute une des pièces la plus importante dans votre garde-robe. Qu’il s’agisse d’un costume pour le travail ou pour des événements occasionnels le costume définit ses goûts son style et son élégance. On peut difficilement compter le nombre de fois où le costume n’a pas sa place. Débuter dans l’amélioration de son style vestimentaire signifie de passer par le costume dont la veste et le pantalon sont de la même coupe et composition. La plupart du temps la veste est l’élément du costume où on porte toute son attention.

On compte 3 grande catégories de costumes:

  • le style italien (ou continental), incarné par une construction légère, des épaules carrées et hautes, une coupe courte et près du corps, une fermeture à simple boutonnage avec deux boutons et aucune fente d’aisance
  • Le style anglais caractérisé par des épaules souples et non rembourrées, une coupe longue une taille haute, un boutonnage croisé ou simple, avec deux ou trois boutons et des fentes d’aisance latérales.
  • Le style américain avec un costume aux épaules naturelles avec une coupe droite avec plus d’espace que les 2 styles précédents, une fermeture à deux ou trois boutons, et fente d’aisance arrière.

 

Tous les costumes sont aujourd’hui conçus en fonction des ces 3 styles. Les vestes de costume sont définies par beaucoup de facteurs: le tissu à partir duquel elles sont faites (la couleur, les motifs et le poids); le style ou la coupe du costume; les détails appliqués, le degré de personnalisation possible,…

L’élément primordial au début est la coupe, ou plus précisément l’ajustement, en effet une combinaison mal ajustée ne sera jamais bonne sur le porteur, indépendamment de la qualité ou des détails. La coupe d’un costume est un mélange de deux éléments: la silhouette globale et les proportions particulières de l’homme qui va le porter.

Un bon tailleur construira un costume pour flatter les points forts du porteur et cacher ses points faibles. Pour cette seule raison, vous devriez envisager des vêtements personnalisés, de plus le costume est l’ambassadeur de votre personnalité, il expose aux personnes qui ne vous connaissent pas encore les signes que vous êtes un homme élégant qui prend soin de lui.
En supposant l’égalité de la coupe, un costume sur mesure embellira plus votre apparence qu’un costume prêt à porter ou seulement des retouches essentielles auront été apportées.

 

  • Les costumes Bespoke sont faits entièrement sur mesure d’après les proportions d’un gentleman et construits à la main par un maître tailleur; un modèle personnalisé est créé pour chaque homme.
  • Les costumes Made-to-measure sont des costumes sur mesure mais construits à partir de patrons existants.
  • Enfin les costumes prêts à porter sont des vêtements construits en masse sur la base des morphologies les plus répandues; parce qu’ils sont faits pour des morphologies moyennes, ils ne conviennent pas naturellement à un homme sans quelques retouches.

Alors que la différence de qualité entre un costume prêts à porter et un Bespoke va de soi, un tissu de mauvaise qualité peut ruiner tout le travail d’un costume Bespoke.

Le tissu de costume le plus traditionnel est la laine. Les costumes, en particulier pour l’été, sont également disponibles en soie, coton, gabardine, ainsi que le lin et même le mohair et le cachemire.

Il y a aussi le costume en tweed, un classique durable et solide adapté pour les activités à la campagne ou pour travailler dans un contexte business-casual; son tissu épais et brut est conçu pour repousser le vent et l’eau par mauvais temps.

Le prochain indicateur de qualité est la coupe du costume et le style général; c’est cette sélection de détails qui donne au costume le caractère distinctif ultime.

Les options sur un costume d’homme incluent les styles de poche, les doublures, les matériaux de bouton, et l’addition de détails subtils démontrant la qualité du costume tels que des “ticket pocket” et les boutons sur les manches de la veste.

Ces petits éléments, bien qu’ils puissent sembler étranges, sont des signes de la personnalité du costume ainsi que du porteur. De bons détails ne feront pas d’un mauvais costume un costume de qualité, mais ils rehaussent les costumes de toutes gammes de qualité.

 

Veste simple ou croisée ?

https://houseoffraser.scene7.com/is/image/HOF/I_5051956581346_50_20160411

 

Le premier élément, et peut-être le plus important du costume d’un homme est de savoir si la veste est simple ou croisée. Les vestes à simple boutonnage ont une seule rangée de boutons sur le devant. Une veste à double boutonnage a deux rangées de boutons.

Le choix entre une veste à simple ou à double boutonnage est une question de goût personnel, bien que la grande majorité des hommes choisissent l’option de la veste simple.

En effet le manque de familiarité avec la veste croisée peut expliquer la domination du costume à simple boutonnage. C’est dommage car la veste à double boutonnage présente un certain nombre d’avantages pour certaines morphologies.

Les hommes grands et minces peuvent bénéficier grandement des costumes croisés car ils donnent une apparence plus épaisse à la silhouette; sur les hommes plus corpulents, les costumes croisés peuvent avoir tendance à attirer l’attention sur la section médiane du corps.

En matière de formalité, une veste croisée est plus formelle qu’une veste simple, mais le costume à simple boutonnage reste incontournable pour la plupart des situations.

 

Les règles à suivre pour les boutons de veste:

Une veste de costume a une ou deux rangées de boutons avant. Une veste simple dispose de 1 à 4 boutons, bien que les vestes à deux et trois boutons soient les plus courantes.

La veste à trois boutons est la configuration la plus traditionnelle, s’inspirant des vestes d’équitation anglaises; correctement portée, elle donne l’apparence d’être plus grand.

 

L’étiquette veut que l’on boutonne toujours le bouton du milieu et jamais le bouton du bas, le bouton du haut peut être boutonnée mais ce n’est pas une obligation.

Les costumes à deux boutons sont une innovation légèrement plus tardive, et parce qu’ils montrent plus la chemise et la cravate, ils peuvent avoir un effet amincissant. Seul le bouton supérieur d’une veste à deux boutons est fixé. À l’exception de la veste à un bouton, le bouton du bas n’est jamais attaché.

Les vestes croisées ont le plus souvent quatre ou six boutons (aussi appelés 4 sur 2 ou 6 sur 2) de chaque côté – où il y a six boutons, seulement les quatre inférieurs sont pour le boutonnage, mais en raison de la conception du costume, seulement deux seront effectivement boutonnés.
Il y a aussi un bouton caché supplémentaire sur le revers du rabat extérieur d’un costume à double boutonnage, sur lequel s’attache le rabat intérieur ou «caché».
Contrairement aux habitudes de certaines célébrités, une veste à double boutonnage ne doit jamais être déboutonnée en position debout; elle est toujours solidement boutonné en position debout et reste boutonné jusqu’à ce que l’on soit de nouveau assis.
De plus, bien que le bouton du bas d’une veste à une seule poitrine soit toujours défait, il est acceptable que les deux boutons opérationnelles d’une veste croisée soient attachés.
Cependant, cette pratique est ignoré par les hommes les plus élégants qui ont tendance à détacher certains boutons de leurs veste croisée.

 

Les différents revers d’une veste:

Les revers de veste existent dans une grande variété de sortes et ont évolué depuis des décennies. Par exemple la tendance des années 90 était celle des revers larges alors qu’aujourd’hui la tendance est au revers très (trop?) mince.

Comme c’est le cas avec une grande partie de la mode classique, les revers les plus intemporels sont d’une largeur modérée et sont assortis aux proportions du porteur plutôt que les tendances éphémères de la mode. En faisant cela, vous pouvez vous assurer que votre veste n’a pas l’air trop grande ou trop petite.

La grande majorité des revers de costume se décline en deux styles: cranté, qui a une large ouverture en forme de V où le revers et le col se rejoignent, le revers en pointe et le revers ”châle” ou col en châle.

 

Les revers crantés et en pointe sont des classiques, bien que les revers en pointe se trouvent le plus souvent sur des vestes croisées et indiquent un niveau plus élevé de formalité.
Un revers en pointe sur une veste à simple boutonnage est un excellent moyen d’augmenter son niveau de formalité

 

 

 

 

 

Les poches de la veste existent en différents styles:

Les plus formelles sont les poches passepoilées, où la poche est cousue dans la doublure de la veste et seulement une ouverture horizontale étroite apparaît sur le côté de la veste. Ces poches, étant presque invisibles, contribuent à un aspect très élégant et sont le plus souvent visibles sur les tenues de cérémonie.

Le style de poches un peu moins formel est la poche à rabat bien qu’il soit parfaitement acceptable dans toutes les circonstances. Les poches à rabat sont faites de façon identique aux poches passepoilées, mais comprennent un rabat cousu dans le haut de la poche, qui couvre l’ouverture de la poche.Ce sont les poches les plus communes sur les vestes de costume, et dans le meilleur des cas elles sont fabriquées de sorte que le porteur peut replier les rabats à l’intérieur, imitant ainsi les poches passepoilées.

 

Il existe également des poches à rabat incliné. Bien qu’elles soient un peu moins communes, mais plus proéminentes sur les costumes sur mesure des tailleurs anglais, en particulier ceux traditionnellement associés à des vêtements d’équitation.

Les moins formelles sont les poches plaquées, qui sont des poches créées en appliquant une poche à l’extérieur de la veste. Les poches plaquées sont l’option la plus décontractée, on les trouve souvent sur des costumes casual, des sport jackets ou encore des vestes denim.

Certaines vestes sport, en particulier ceux avec un héritage sur mesure, comprennent une petite poche au-dessus des poches latérales droites(la poche ticket).
Comme son nom l’indique, la poche ticket était dérivée de l’anglais et était initialement utilisée pour stocker des billets lors d’événements sportifs. Cette poche sert d’indication de la qualité du costume.
En remontant la veste, la poche poitrine est toujours ouverte (les poches fermées peuvent être ouvertes par un tailleur sur demande) et dans laquelle un seul objet est placé: le mouchoir ou la pochette.

 

Combien de fentes arrières pour votre veste ?


Les fentes en forme de rabat en bas de la veste permettent le mouvement et offrent un accès facile aux poches du pantalon. Il existe trois styles courants: sans fentes, une fente centré et double fentes.

 

 

Les vestes sans fentes sont populaires sur les costumes continentales; ils offrent un look très élégant à l’arrière de la veste, mais ils peuvent entraîner des froissements lorsque le porteur s’assied. Ce style fonctionne bien pour les hommes athlétiques, mais les hommes plus grands doivent l’éviter.
Les vestes à fente centrée, très populaires sur les costumes américains, ont une seule fente à l’arrière, ce qui permet au bas de la veste de se plier en position assise. En raison de sa disposition, les vestes à évent central ont l’habitude d’exposer le postérieur du porteur, bien que la plupart ne semblent pas s’en soucier. La popularité de la fente centrée n’est pas dans sa fonctionnalité, mais parce que c’est le moins cher à fabriquer.
Le must reste la veste à double fentes, généralement juste derrière les poches de pantalon, pour fournir l’accès facile et la liberté de mouvement.
Les deux fentes latérales permettent de s’asseoir plus facilement, et empêche le froissement de la veste arrière. Les vestes à double fentes donnent plus de relief à la silhouette du porteur.

 

Il existe de nombreuses raisons historiques qui expliquent l’existence de boutons sur les manches de veste. La plus connue est sans doute sa raison fonctionnelle: retrousser facilement ses manches pour se laver le mains. Quelle que soit la raison, les boutons sur les manches sont une partie importante du travail de détail de la veste.
Traditionnellement, les manches de veste portent quatre boutons, mais il n’est pas rare d’en trouver trois. Indépendamment du nombre, il devrait y en avoir au moins autant qu’il y a des boutons sur le devant de la veste, et ils doivent toujours être placés à environ 1,5cm au-dessus de l’ourlet.
Sur les costumes Bespoke, et même certaines des vestes made to measure de haute qualité, les boutons de manches sont fonctionnels (et non décoratifs contrairement aux costumes de gamme inférieure).
Lorsque les boutons sont fonctionnels, il y a une certaine tentation de laisser un bouton défait afin d’attirer l’attention sur l’aspect fonctionnel et donc la qualité du costume.

 

Le pantalon habillé pour homme ne devrait pas être l’élément essentiel d’un costume, au contraire son rôle consiste à attirer l’attention vers votre veste ou vers le bas (vos chaussures). Au minimum votre pantalon doit mettre en valeur vos jambes ou masquer leurs défauts.
Cependant l’ajustement et la conception de votre pantalon est comme toujours indispensable; rien n’est plus inconfortable pour un homme qu’un pantalon trop serré à l’entrejambe ou trop lâche dans le dos.
En parlant de confort savez-vous pourquoi trouve t-on des boutons supplémentaires pour fermer son pantalon? Le but des boutons supplémentaires également appelé fermeture à agrafe est de rendre le pantalon plus confortable.
L’idée est d’éliminer les points de pression de votre pantalon sur votre taille tout en assurant un ajustement suffisamment serré pour qu’il tienne à votre taille. Pour que cela fonctionne, votre pantalon doit être parfaitement ajusté.

Faut-il que votre pantalon soit plissé ou non plissé ?

Les pantalons non plissés mettent mieux en valeur les hommes minces, tandis que les plis flattent ceux qui sont plus corpulents ou qui veulent plus d’espace pour les jambes.

Devez-vous avoir un pantalon à ourlet ou sans ?

Les règles générales avec les ourlets de pantalon sont:

Les grands doivent avoir des pantalons à ourlet pour paraître moins grand et dans certains cas moins minces tandis que les petits doivent éviter les ourlets afin de donner l’illusion qu’ils sont plus grands.

Les pantalons plissés doivent toujours avoir un ourlet tandis que les pantalons non plissés de doivent jamais en avoir.