Intelligence sociale: l’essentiel pour l’augmenter rapidement

par | Efficacité personnelle

Définition

L’intelligence sociale se définit par votre capacité à comprendre les intérêts et les motivations des autres, et de s’adapter efficacement au sein de groupes sociaux pour atteindre vos objectifs personnels et communs.

L’intelligence sociale est attrayante à la fois directement dans les rencontres que vous faites.

En effet les femmes ont un 6ème sens et reconnaissent aisément cette faculté.

Et d’autre part indirectement pour ce qu’elle permet aux hommes d’accomplir.

Les hommes socialement intelligents sont plus aptes à travailler avec les autres, à acquérir un statut au sein de groupes, à gravir les hiérarchies sociales et à acquérir les rôles de leader.

Tous ces traits sont également très attractifs aux yeux de la gent féminine.

Contrairement à d’autres formes d’intelligences, l’intelligence sociale se développe par l’expérience sociale en apprenant de ses erreurs et succès.

Dans le langage commun l’intelligence sociale se traduit par quelqu’un de malin, débrouillard, faisant preuve de bon sens, ou encore quelqu’un qui a du tact.

Comment construire ou renforcer votre intelligence sociale ?

 

Faire preuve d’écoute active:
les personnes socialement intelligentes sont des personnes qui savent écouter. Cela peut paraitre évident, mais très peu de personnes prennent la peine d’écouter sincèrement l’autre et faire preuve d’empathie. C’est une compétence très puissante.

Ainsi, les personnes qui ont fini une interaction avec une personne socialement intelligente auront le sentiment d’avoir une bonne connexion avec elle.

 

Le caméléon social:
Une personne socialement intelligente sait jouer différents rôles selon le contexte social dans lequel elle se trouve. Cela suppose notamment de s’adapter au caractère et la personnalité de l’interlocuteur.

Ce qui lui permet de se sentir à l’aise avec tous types de personnes qu’il rencontre. Ainsi il va se sentir socialement sûr de lui et efficace: il va se connecter plus rapidement à l’autre.

 

Comprendre les gens et déclencher une réaction émotionnelle:
Dans une interaction, vous voulez que la personne accroche à votre discours, vous voulez la faire rentrer dans votre monde.

C’est particulièrement vrai dans un début de rencontre en séduction ou vous cherchez à créer de l’attraction.

Il est donc primordial de savoir «lire» ce que l’autre personne pense ou ressent. Comprendre les émotions fait partie de l’intelligence émotionnelle, mais l’intelligence sociale dépend de votre niveau d’intelligence émotionnelle.

 

Utiliser les bonnes structures verbales et conversationnelles:
Un homme séduisant avec une intelligence sociale solide est repérable facilement en soirée, car il sait comment “travailler le bar” ou chauffer le dancefloor.

L’intelligence sociale permet d’entretenir des conversations avec beaucoup de personnes et fait preuve de tact et de pertinence dans ce qui est dit. L’idée n’est pas de répéter toujours la même phrase ou la même histoire comme un perroquet.

Mais au contraire, faire preuve d’observation et de créativité en utilisant le contexte ou l’environnement afin d’attirer l’attention le plus naturellement possible.

 

Connaissance des rôles sociaux dans un groupe(ex: qui est le leader naturel d’un groupe):
L’idée est de savoir les règles informelles, ou «normes», qui régissent les interactions sociales.

En fait il s’agit de bien connaitre les règles de base d’une interaction sociale.

On l’oublie souvent en séduction, mais ce qui vous parait normal pour vous ne l’est pas forcément pour l’autre.

Par exemple si en soirée si vous allez dans un environnement ou globalement les gens sont peu ouverts aux inconnus vous allez avoir des difficultés.

Pour vous cela vous parait peut-être normal d’aller à leur rencontre un vendredi soir, mais pour eux ce genre de chose est étrange.

D’où le choix du type de lieu où vous sortez: une soirée étudiante n’a pas la même ambiance qu’une soirée “normale”.

L’intelligence sociale c’est également savoir comment rattraper une mauvaise blague ou taquiner sans blesser l’autre.

Dès la phrase d’approche vous devez faire preuve d’empathie, “sentir” l’énergie de l’autre, verbaliser ce qu’il est en train faire et se synchroniser.

 

Cela demande des efforts et un travail sur la durée.

Commencez par accorder plus d’attention au monde social qui vous entoure.

Entraînez-vous tous les jours.

Faire du théâtre, de l’impro, aide à développer les compétences de base en communication.

S’il n’y ’avait qu’une chose à retenir, c’est faire preuve d’écoute active où vous réfléchissez à ce que l’autre vient de vous dire pour mieux le comprendre et donc mieux se connecter.

Faites un feedback des interactions sociales que vous avez eu avec des inconnus. Faites un listing des points faibles, des points forts et des axes d’améliorations.