La clé pour se faire respecter en 8 conseils

par | Charisme

Comme pour la confiance que les autres vont nous accorder se faire respecter cela prend du temps.

C’est quelque chose que vous construisez au fil des années en étant honnête, en faisant preuve d’intégrité et en montrant votre caractère…

Mais cela dit, il y a quelques raccourcis qui créent du respect instantanément…

C’est pourquoi dans cet article, je vais vous donner 8 astuces que vous pouvez appliquer dès aujourd’hui : pour se faire enfin respecter comme il se doit.

Ces astuces n’empêchent pas un travail sur soi sur le long terme afin de construire votre propre caractère personnel.

Ces 8 conseils pour se faire respecter sont en quelque sorte des accélérateurs de votre progrès.

 

1. Contrôlez vos émotions.

 

Assurez-vous de limiter vos réactions aux événements qui vous rendent très émotif, que ce soit bon ou mauvais.

Bien sûr, c’est bien d’être soi-même et de faire preuve d’enthousiasme. Mais rappelez-vous que les bons dirigeants, les hommes charismatiques et les personnes respectées savent faire la différence entre émotion et réactivité.

Si j’arrive à vous rendre en colère facilement, cela signifie que vous êtes trop réactif et donc que vous manquez de contrôle dans l’expression de vos émotions.

Plus vous avez le contrôle et plus se faire respecter deviendra facile.

 

2. Pratiquez l’humilité.

 

Vous n’allez pas toujours avoir raison et vous n’êtes pas le meilleur dans tous les domaines.

Chaque personne que vous rencontrez peut vous apprendre quelque chose. La confiance ne prend pas sa source où vous êtes déjà le meilleur. La véritable confiance découle de la compréhension de l’humilité et du fait que chaque personne a quelque chose d’unique à offrir au monde, y compris à vous.

Par exemple en apprenant un nouveau sport faire preuve d’humilité sur votre niveau permettra à vos partenaires sportifs de vous aider plus facilement.

 

3. Protéger la valeur de votre temps

 

Parce que lorsque les gens ne respectent pas assez votre temps pour vous avertir lorsqu’ils vont être en retard et qu’il s’agit d’un premier rendez-vous, cela signifie qu’ils ne pensent probablement pas beaucoup au fait que votre temps est précieux…

De la même manière, dans vos fréquentations de votre entourage, préservez votre temps, ne soyez pas toujours disponible, ne restez pas dans l’attente que quelqu’un vous appelle…

Après avec vos amis et vos collègues ou dans toute autre situation où vous avez une relation qui dure, bien sûr, vous serez en retard, les autres seront aussi en retard et parfois, ils peuvent oublier d’envoyer un sms/passer un coup de fil cela arrive, cela est humain.

Mais si cela devient une habitude, la bonne chose à faire, est de dire fermement, mais gentiment : que vous avez remarqué les retards à répétition et que vous voudriez dans le futur être averti à l’avance afin que vous puissiez reporter ou annuler le rdv et ainsi ne pas perdre inutilement votre temps.

Et quand vous faites cela, vous dites clairement à cette personne : « Mon temps a de la valeur et je veux que tu le saches”. Ainsi, vous gagnerez en respect, car vous annoncez vos limites fermement.

Ne commencez votre interaction ou votre présentation que si vous avez toute l’attention de votre interlocuteur.

Il s’agit de capter l’attention de la personne en face de vous afin qu’elle soit à l’écoute de ce que vous dites. Utilisez votre regard, votre gestuelle, votre voix, le silence volontaire de votre part va obliger votre interlocuteur à être plus attentif.

Lorsque vous êtes au travail, vous participez à une réunion, vous présentez un projet, quoi que ce soit, où vous devez prendre la parole, je vous conseille de démarrer lorsque tout le monde est prêt à vous écouter.

Avant de commencer réellement votre présentation, questionnez le public, demandez lui d’être proactif. Respirez profondément et commencez.

Le fait de faire patienter votre interlocuteur ou votre public va créer un effet d’anticipation.

Inconsciemment, le public vous respectera, car c’est vous qui choisissez le moment où vous avez envie de prendre la parole.

 

4. Votre langage corporel doit être cohérent avec votre présentation

 

J’entends par là qu’avoir l’attention est une bonne chose, mais si votre body langage véhicule un manque de confiance en vous ou pire un sentiment d’être un imposteur vous allez perdre l’écoute et le respect des autres.

Utilisez abondamment l’espace qui vous entoure. Si vous êtes sur scène, cela signifie que vous pouvez vous déplacer plus facilement.

Vous n’avez pas besoin de marcher pendant 2 heures, mais marcher jusqu’à une extrémité de la salle, y rester un peu, puis faire la même chose vers une autre extrémité est un vieux truc qui a prouvé son efficacité.

Lorsque vous êtes en interaction, laissez votre corps s’exprimer positivement. Si vous ne le faites pas votre langage corporel va envoyer ce signal :

« Je ne suis pas sûr d’avoir l’autorisation/la crédibilité d’être ici. Et je veux être aussi petit que possible pour que personne ne me remarque, à la limite si j’étais un fantôme ou invisible man ça serait l’idéal.”

Vous devez éliminer ces croyances limitantes, ces incertitudes.

Un bon moyen est de mentalement avoir une nouvelle perspective de la réalité :

“Je suis ici pour faire une présentation qui va apporter de la valeur, par conséquent, je dois être entendu et respecté, car sinon ma présentation ne va aider personne.”

C’est un exemple, vous pouvez trouver votre propre perspective.

Vous ne devez pas envahir l’espace des autres, mais occuper l’espace qui vous entoure.

 

5. Finir vos interactions /histoires /présentations avec force.

 

Si on prend l’exemple d’une interaction de groupe, vous avez certainement déjà vu que l’interaction part souvent dans tous les sens. ( Et c’est encore pire dans les bars le samedi soir 😉 )

Tout le monde commence à s’interposer, à s’interrompre, à faire des blagues, et il n’y a aucun problème avec ça.

En revanche si vous êtes interrompu, n’arrêtez pas de parler subitement pour laisser cette personne reprendre le pouvoir de la conversation.

Laissez les autres s’exprimer librement, mais terminez toujours ce que vous avez à dire. Cela est crucial, car au fond le message que vous voulez transmettre est que votre histoire a de la valeur et que même si on vous coupe vous finirez ce que vous aviez à dire.

Si vous finissez systématiquement vos phrases même si on vous interrompt les personnes autour de vous vont finir par être plus à l’écoute, car vous donnez de l’appréciation et de la valeur à votre discours.

Si vous donnez de l’importance à ce que vous dites les autres vont également considérer que ce que vous dites est important.

 

6. Se faire respecter dans les groupes : sortez de votre zone de confort social.

 

Essentiellement, c’est faire quelque chose que d’autres personnes veulent faire, mais ont peur de faire.

Le concept de sortir de sa zone de confort est la seule solution pour progresser, cela va bien au-delà de se faire respecter. Si je n’étais pas sorti de ma zone de confort, je n’aurais jamais créé ce site, voyagé seul, rencontrer des inconnus, découvrir de nouveau hobbies, etc.

Pour vous donner un exemple très récent, j’étais dans un pays de l’Est. Un soir, j’avais envie de sortir pour faire de nouvelles rencontres et passer un bon moment. C’était aussi l’occasion de découvrir la vie nocturne de la capitale.

Pour certaines personnes (voyager seul + sortir seul) = mission impossible.

Ils vont vous sortir une liste infinie de prétextes qui sont censés, vous convaincre que ce n’est pas la peur qui les bloque.

Et pourtant, c’est ça…

Pour revenir à mon histoire, j’ai donc pu pendant cette soirée rencontrer des personnes venant de plein de pays et qui visitaient la ville pour quelques jours.

Je n’ai pas hésité à présenter des groupes qui ne se connaissaient pas. Ça n’a l’air de rien, mais votre valeur va monter, car vous allez être perçu comme la personne sociale et cool de la soirée qui connaît des gens et qui crée des connexions.

On s’intéresse à vous et parfois, on vous offre même des verres. Être celui qui crée des opportunités de rencontres entre les personnes, c’est se faire respecter.

 

7. Partagez vos valeurs, vos convictions et objectifs/challenges de votre vie…

 

C’est quelque chose dont j’ai vraiment pris conscience à la fin de mes études.

Je n’avais pas vraiment l’intention de rentrer dans le salariat en mode métro-boulot-dodo pendant des années…

J’avais fait des études de finance pour finalement me rendre compte par la suite que travailler dans la finance n’était absolument pas fait pour moi.

Je préférais le contact direct avec la clientèle et ma personnalité créative n’était pas vraiment en adéquation avec les bureaux austères des banques et départements financiers.

Sans parler des analyses de documents comptables dont on ne voit jamais la fin…

Tout ça n’était vraiment pas fait pour moi. Je voulais suivre la route de l’entrepreneuriat pour mettre en avant mes idées, mes projets…

Le fait est qu’en racontant l’histoire ci-dessus, j’affiche clairement mes valeurs et convictions et la nouvelle direction que j’ai pris professionnellement.

Pour se faire respecter encore faut-il avoir des convictions fortes et les nourrir par votre expérience (vécu personnel, les lectures, reportages, podcasts, …)

Même si l’on est en désaccord avec vous.

Même si on vous critique

Et même si on vous prend pour un fou

On vous respectera pour vos valeurs.

J’ai pris l’exemple de la carrière pro, mais évidemment, on peut l’appliquer aux relations sociales, à la gestion de son argent, à la politique, etc…

Donc, si vous partagez ces valeurs, surtout dans les domaines où vous faites quelque chose de différent, à contre-courant, en dehors des normes imposées par la société vous laisserez une occasion en béton et de vous faire respecter.

Donc communiquez le plus possible les raisons pour lesquelles vous faites ce que vous faites.

 

Quand la situation se présente: Faire prendre conscience aux gens de leur mauvais comportement

 

Une bonne manière de gagner le respect rapidement est lorsque vous manifestez votre désaccord avec quelqu’un ou que vous pointez un mauvais comportement.

L’idée est de montrer que vous avez du caractère et lorsqu’une chose ne vous plaît pas vous êtes prêt à le dire.

Bien sûr, il est important de le faire subtilement tout en assumant le fond de votre pensée.

Voici donc 8 astuces que vous pouvez appliquer pour générer du respect immédiatement.

J’espère que cela vous aidera à devenir celui qui sait se faire respecter en toute circonstance.

Vous verrez les progrès en intégrant ces conseils dans votre vie quotidienne.